50 ans d’activité et encore des projets à la Cuma de Saint Gor

Toutes les actualités
st gor
Le 2 octobre dernier, jeunes et moins jeunes se sont tous retrouvés pour fêter le 50ème anniversaire de la Cuma de Saint Gor.
 L’occasion de regarder un peu dans les rétroviseurs et d’envisager sereinement la suite.
Cette Cuma a été créée en 1964, dans le Nord Est Landais pour la récolte du maïs grain en épis, avec au départ une trentaine d’agriculteurs.
Il est à noter que bon nombre d’agriculteurs étaient déjà par ailleurs investis dans une structure collective communale, la SICA des agriculteurs de Saint Gor, créée par l’équipe municipale de Saint Gor pour réaliser avec l’appui des employées communaux, des prestations chez les agriculteurs de Saint Gor.
Progressivement, durant ces 50 dernières années, la Cuma de Saint Gor n’a cessé de s’activer pour continuer à accompagner aux mieux les mutations des exploitations agricoles de ce territoire situé au milieu de la forêt Landaise (activité élevage ; mise en culture ; récolte, …).
La Cuma a pu rester dynamique, malgré une baisse importante et progressive du nombre d’exploitations présentes sur le secteur, grâce au partenariat permanant avec la commune, bénéficiant ainsi de la complémentarité des activités agricoles et forestières pour certains matériels comme le tracteur de forte puissance, équipé forestier. « Et cela va continuer puisque cela se passe bien » a rappelé le jeune Maire de Saint Gor, Guillaume DEPOUMPS, lors de son intervention sur les bienfaits de la présence de la Cuma sur la commune.

La Cuma de Saint Gor, forte de son expérience collective durable, a également suscité d’autres projets sur la commune ; c’est ainsi qu’ont été créées les Cuma d’irrigation de la Launette en 1986 (1ère sur le département) et Ayguelongue en 2000 pour l’aspersion de quelques centaines d’hectares de culture avec du matériel performant (pivots).

A ce jour, la Cuma est présidée par un jeune installé hors cadre familial, Sylvain LABAT, qui a largement contribué à l’organisation de ce 50ème anniversaire.

« Au-delà du fait d’être un outil de modernité et de compétitivité dans nos exploitations, la Cuma a permis, en ces temps ou l’individualisme devient maître mot, de maintenir des relations humaines sociales et conviviales lors de nos différents échanges entre collègues agriculteurs » a martelé le jeune président. « Et dans le futur, nous devons continuer à nous adapter aux mutations du monde agricole, relever de nouveaux défis. Avec la Cuma, cela sera plus facile ».

Le jeune président en a également profité pour rendre hommage à 2 de ses prédécesseurs qui ont fortement œuvré pour le développement de la Cuma de Saint Gor, à savoir Gaston LAFITTE, membre fondateur, président de la Cuma pendant 20 ans et Francis BERNADET, président de la Cuma pendant 30 ans, avant de céder les rennes à Sylvain LABAT.
Enfin, après la traditionnelle photo de famille, la soixantaine de convives s’est retrouvée autour d’un bon repas, qui a permis de poursuivre les échanges une bonne partie de la nuit.

R.F.
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

8 rendez-vous territoriaux cet automne

Lire la suite de l'article

Une nouvelle CUMA dans le paysage : CUMA Agro Innovation 640

Lire la suite de l'article

Une branche bio en réflexion sur Renung

Lire la suite de l'article